Écriture aux Avirons

Après cette longue pause non désirée, la motivation est vivace et les idées fusent !


Projet de création 2021


C'est parti pour une semaine de résidence d'écriture et de recherche artistique à la Salle Georges Brassens des Avirons.





Suite aux premiers essais technique réalisés en avril 2019 au Théâtre des Alberts (voir post du 8 mai), nous allons à présent confronter les possibilités de rendus visuels au propos du spectacle : la relation à l'autre.


Pourquoi la lumière pour parler de la rencontre ?


Je choisis d’expérimenter une écriture de plateau à partir de la lumière comme outil narratif pour mettre en scène l’expression de mon rapport à l’autre.

La lumière est un élément translucide et à la fois concret. Alliée au tissu elle amplifie le mouvement de la matière, elle rend tangible des espaces abstraits comme l’air qui gonfle une voile ou lorsqu’elle donne une couleur à une émotion.


La relation à l’autre, ce sont deux univers qui se rencontrent. Quand je suis touché par l'autre, je me sens différent, je mets en lumière des zones dont je n’avais pas conscience, j’apprends à me connaître.

Quoi de plus propice que d’utiliser la lumière pour exprimer que la rencontre…nous éclaire !

La lumière également parce qu’il y a de la poésie dans la rencontre.

Des bulles colorées pour traduire les émotions, les sentiments, qui nous animent, nous envahissent soudain, puis disparaissent ou se transforment. La lumière est comme l’émotion, elle est impalpable, mais elle a le pouvoir de mettre en valeur, de faire exister. Avec elle, notre foisonnement intérieur peut prendre forme d’une manière tangible en se mêlant à la matière, tout en restant onirique. Ce qui m’intéresse c’est de composer avec des éléments fluides comme le tissu et la lumière, pour suggérer plutôt que figurer. Parler directement à l’imaginaire en laissant une part de construction au spectateur, une marge de libre interprétation permettant à chacun de recevoir à sa façon.



La place du théâtre d’objet

L’utilisation du théâtre d’objet amène un aspect plus consistant, réaliste, concret.

Dans ma vie comme dans mes spectacles, je cherche un équilibre entre la réalité terre à terre et des dimensions plus subtiles. Ici c’est une navigation entre les objets du monde matériel et l’évanescence de la lumière évoquant le soleil, les étoiles, la grandeur d’un univers qui nous échappe.

Puisque je traite le thème de la rencontre, j’ai besoin d’éléments qui relationnent : objet et lumière, rythme et fluidité…des médias qui ne fusionnent pas spontanément, nous verrons dans nos recherches ce que créeront ces confrontations…


Ce sera un spectacle visuel à la croisée des chemins du spectacle son et lumière, du théâtre d’objet et de la danse !


Diffusion

​leonforte.nicole@orange.fr

  • Facebook

@ciemilleetunefacons

Nous contacter

Site réalisé avec le soutien de la Région Réunion,

au titre du dispositif "Projets associatifs numériques". 

© 2020 Compagnie Mille et Une Façons

51 Chemin A. Gruchet 97424 Piton St-Leu

Siret n°539 845 578 000 35

Web design Valérie Abella sur Wix