Création 2021

Première résidence de recherche : exploration des possibles


L'objectif de cette première résidence " tissu et lumière " est de tester les idées qui ont émergées.

Définir ce qui est réalisable, préciser les pistes de travail et les besoins pour ce nouveau projet.



Le Théâtre des Alberts nous accueille


Avril 2019. Je travaille avec Nicole Léonforte, régisseuse lumière de la compagnie qui m’accompagne depuis mes toutes premières créations.


Les essais sont concluants, le tissu donne corps à la lumière… On reste dans un espace d’émerveillement.


Au fur et à mesure des publics que je rencontre, je vois que les adultes sont touchés comme les enfants qu’ils accompagnent. On parle souvent de ces adultes qui ont gardé « une âme d’enfant ». De mon point de vue il ne s’agit pas d’une question d’âge, nous avons tous en nous cet endroit sensible propre à l’humain. Aujourd’hui c’est à cette part de nous que je veux m’adresser en tant qu’artiste. Toucher les adultes non pas à travers leurs enfants, mais à travers ce qu’ils ont de commun avec eux. Un spectacle pour les enfants et pour les adultes…

Les pistes qui se dégagent


Essais d’effets de lumière venant du sol


Créer des surprises


Deux personnages en scène : un personnage principal et un personnage caché qui manipule des accessoires et tissus en coulisse. Cela nous permettra de créer des effets de magie, des apparitions/disparitions de tissus, des illusions de présence magique… Puis ce personnage apparaîtra dans la deuxième partie du spectacle, incarnant la rencontre, la relation à l’Autre.



Essais à partir d’une bâche plastique long métrage


Côté technique

La contrainte technique inévitable est de pouvoir faire le noir dans la salle. Afin de pouvoir jouer le spectacle dans un maximum de lieux, nous envisageons d’acquérir une grande partie du matériel technique nécessaire à une relative autonomie.


La scénographie sera d’esthétique simple et épurée mais techniquement assez élaborée. Elle comprendra probablement une petite « estrade » en plexiglas ou vitrée permettant de faire apparaître de la lumière par le sol, ainsi qu’une structure de fond de scène servant d’accroche de longs métrages de tissu ou bâche transparente, et permettant au personnage complice d’opérer en toute discrétion.



C’est parti pour cette nouvelle aventure!


Nicole et moi sommes ravies du rendu des premiers essais et des perspectives qu’offre ce nouveau projet. Nous décidons, au regard des directions prises et de l’ampleur du travail, que la création aura lieu en 2021. Nous définissons l’équipe de création et mettons en place le calendrier.


En 2020 je prévois un séjour au Québec qui orientera l’écriture et certains éléments de la création. Cette année sera donc consacrée à l’écriture et à la mise en place des partenariats et coproductions.



Un peu d’inspiration


Loïe Fuller, la danseuse aux mille voilages


Des extraits de la danse serpentine

1895-1908 Loie Fuller's Serpentine Dance

Loïe Fuller?

https://www.laboiteverte.fr/loie-fuller/

La Danseuse, un film récent inspiré par Loïe Fuller

https://www.youtube.com/watch?v=m1a9es7j8-I

Diffusion

​leonforte.nicole@orange.fr

  • Facebook

@ciemilleetunefacons

Nous contacter

Site réalisé avec le soutien de la Région Réunion,

au titre du dispositif "Projets associatifs numériques". 

© 2020 Compagnie Mille et Une Façons

51 Chemin A. Gruchet 97424 Piton St-Leu

Siret n°539 845 578 000 35

Web design Valérie Abella sur Wix